1995

Comment Cézanne ouvrit la voie au cubisme. L’Estaque a vu naître la peinture moderne. Sa lumière fascina Cézanne, Monticelli puis les « Fauves » Derain, Dufy.

Braque y expérimenta le Cubisme.
58′ / 35 mm / Fiction long métrage /
Coproduit par France 3 Océaniques – Les Films de l’Atlantide / Édition DVD sous le titre Cézanne, la voie de la modernité (Films du Paradoxe / 2007)

Sur une journée à la course du soleil et en un lieu, l’Estaque, se raconte la naissance de la peinture moderne dominée par la figure de Cézanne qui révolutionne les lois de la perspective classique. Plus tard, Derain y épanouit  son fauvisme et Braque y peint ses premiers tableaux cubistes dont Les Usines du Rio Tinto (1910). Le cubisme annonçait la première guerre mondiale et anticipait l’ère post industrielle.

« Une superbe leçon de peinture »
L’EXPRESS

« Un régal pour les yeux, accessible à tous les publics »
LE NOUVEL OBSERVATEUR

« L’Estaque met en scène le grand doute de la peinture, la disparition de l’objet et la décomposition de l’espace traditionnel. Candas relate avec beaucoup de clarté et de talent cette révolution. »
LE MONDE